L'actualité de la boxe sur yabsport.com !

Hassan Azaouagh crucifie Jérome Thomas



Le français Jérome Thomas (12-1-1) a perdu son invincibilité ce soir à Agadir en s'inclinant par arrêt de l'arbitre à la 3éme reprise devant Hassan Azaouagh (10-6, 3 KO) pour le compte de la ceinture de l’Union Francophone de Boxe des poids Coqs. 

Le combat a débuté sur un excellent rythme, le double médaillé olympique délivrant ses crochets des deux mains avec précision et vivacité. Jérome Thomas emportait logiquement ce round initial. Lors du second round, Hassan Azaouagh durcissait le combat, il parvenait à cadrer son opposant. Thomas donnait trois ou quatre coups quand Azaouagh en délivrait un ou deux mais avec beaucoup plus de puissance, en cette fin de reprise il touchait d'ailleurs son rival qui accusait le coup. A la troisième reprise, l'intensité de ce bon combat montait d'un cran et aprés une esquive rotative, Azaouagh touchait Thomas en contre avec un crochet droit à la pointe du menton. Stupeur dans la salle car Jérome Thomas allait au tapis bien sonné, il se relevait après le compte mais n'avait visiblement pas récupéré car dés que Hassan Azaouagh le touchait à nouveau, il tombait à nouveau. L'arbitre arrêtant alors fort à propos le combat. Cruelle désillusion pour Jérome et grande joie pour Hassan: " J'étais un peu pris de vitesse au début mais j'ai su m'adapter. Depuis notre 1er combat, j'ai progressé garce à mon entraineur Mehdi Nichane et mon camarade Mathieu Bauderlique qui ne me lâche jamais." a déclaré Hassan Azaouagh au micro de Ma Chaine Sport.



Dans un autre combat, le championnat de France féminin des poids plume, Gaelle Armand (6-0-1) a battu Stephanie Ducastel (1-1-1) aux points en dix reprises. Le combat a été fort disputé, les deux jeunes femmes étant trés prés l'une de l'autre. Gaelle s'impose pour deux juges 77-75 et 78-74 le troisième juge optant pour Stéphanie, 77 à 75.

29/01/12 - Agadir, Maroc (Michel Beuville).
Partager10


Pas de surprises chez les "ténors" à Hambourg



C' est par une nette victoire aux points dans la catégorie des lourds-légers que Rakim Chakhkiev (12-0-0, 9 KO) parviendra à préserver son invincibilité face à très bon Alexander Kotlobay (21-3-1, 15 KO) parfois au bord de la rupture souvent en fins de reprises. Sauvé quasiment par le gong à la fin du troisième round, sa vaillance et sa combativité, ainsi également que son intelligence du ring lui permettront d'atteindre la limite des dix reprises tant la puissance de Chakhkiev est dévastatrice; outre le voyage au tapis dans les derniers instants de la reprise pré-citée, le protège dents tombera aussi deux fois au sol au cinquième et neuvième round. Toutefois, une certaine fatigue sera décelée chez Rakim dans son coin avant d'entamer la dernière reprise qui' il dominera malgré tout comme quasiment la totalité, hormis peut-être le septième relativement équilibré par rapport aux six premiers.
Dans un combat de poids lourds que beaucoup attendaient, le trop longtemps inactif pour blessures sérieuse à une main, Denis Boytsov (30-0-0, 25) souvent désigné comme un des futurs leaders de la catégorie des poids lourds n' aura pas fait de détail pour mettre à terre dès la quatrième reprise Darnell Wilson (24-13-3, 20 KO), un adversaire pris très au sérieux de par son punch, sa résistance; et aussi par le luxe d'avoir battu très récemment l'ex challenger mondial Juan Carlos Gomez en dix reprises.
Toujours dans la catégorie des lourds, l'ex tenant Ruslan Chagaev s'est défait aux points de Kerston Manswell, de même que dans une catégorie de poids nettement plus modérée, Vitaly Tajbert s'est imposé de la même manière, et ce en huit reprises également.
Mais pour faire "honneur aux vétérans", à souligner la victoire dès la seconde reprise du rouleau compresseur de 41 ans Firat Arslan en lourds-légers(32-5-1- 21KO) qui s'est d'emblée imposé en véritable patron face à Orlando Antonio Farias (23-11-0, 12 KO), beau boxeur, mais insuffisamment costaud physiquement pour enrayer Arslan qui ne cessait de délivrer ses crochets gauches au corps pour faire plier à plusieurs reprises son vis à vis contraint à chaque fois de poser genoux à terre.
Pour conclure sur une note féminime, nouvelle victoire de l'ancienne championne du monde aux points Ina Menzer en huit reprises de deux minutes.






Rédigé le  30 jan. 2012 11:29  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site