Les différentes boxes

La Boxe Anglaise
La boxe est un sport de combat consistant à opposer deux adversaires, combattant à coups de poings.Un match de boxe se déroule selon des règles et des procédures établies, sous le contrôle d'un arbitre, de juges et d'un chronométreur. Le but premier de chaque participant consiste à frapper la face et le torse de son adversaire de façon à le mettre à terre plus de dix secondes, il s'agit d'un knock-out (K.O). Mais de nombreux matchs se jouent aux points. Les coups au-dessous de la ceinture sont interdits. Les principaux coups d'attaque sont le crochet, le direct et l'uppercut. La garde est une position des bras et des jambes qui consiste à la fois à se protéger et à préparer une attaque.
La boxe anglaise apparaît au XVIIIe siècle, organisé par des parieurs. Le premier boxeur reconnu comme champion poids lourd fut l'anglais James Figg, en 1719. Les règles du marquis de Queensberry, rédigées en 1857, ont mis l'accent sur l'agilité plutôt que sur la force. Ces nouvelles règles interdisaient le combat à mains nues, le corps à corps, l'étouffement, les coups lorsque l'adversaire est impuissant et le combat au finish. Les rencontres sont divisées en rounds de trois minutes, espacées d'un temps de repos de une minute. Un participant perd le match s'il reste au sol plus de dix secondes, allongé ou sur un genou. Ces règles stipulent également que les matches doivent avoir lieu dans un ring de 7,30 m de côté. Le derniers champion poids lourd à mains nues fut l'américain John L. Sullivan, en 1889. En combattant avec des gants selon les règles de Queensberry, Sullivan perdit son titre de champion du monde, le 7 septembre 1892. Les règles de Queensberry sont demeurées le code qui régit la boxe professionnelle. 

La boxe professionnelle
Au XXe siècle, la boxe professionelle fut contrôlée de façon de plus en plus stricte par des organismes nationaux et internationaux. Par exemple, le nombre de rounds est de douze en championnat et quinze en championnat du monde, il existe des systèmes de comptage des points pour déterminer le vainqueur dans les combats qui ne se finissent pas par K.O. Mais une certaine confusion règne actuellement : plusieurs organismes ont leur propre listes de champions. En conséquence, quatre boxeurs peuvent se prétendre simultanément champions du monde de la même catégorie de poids.
Il existe dix-sept catégories de poids reconnues en boxe professionelle, mais la majorité des boxeurs combattent dans huit d'entre elles : poids mouche (moins de 50,802 kg) ; poids coq (53,524 kg) ; poids plume (57,153 kg) ; poids léger (61,235 kg) ; poids welter (66,678 kg) ; poids moyen (72,575 kg) ; poids mi-lourd (79,379 kg) ; poids lourd (plus de 88,451 kg).
Voici quelques noms ayant marqué l'histoire de la boxe professionelle :
- Poids lourds : Jack Dempsey (champion du monde, 1919), Joe Louis (25 fois champion, de 1937 à 1949), Floyd Patterson (titre mondial en 1956 et 1960), Sonny Liston (champion en 1962), Mohammed Ali (prend le titre à Liston en 1964, sa personnalité charismatique lui valut une popularité internationale) et Mike Tyson (le champion le plus redouté des années 90). 
- Autres catégories : Sugar Ray Leonard (médaille d'or Olympique en 1976 et champion du monde dans cinq catégories de poids), le mexicain Julio Cesar-Chavez (champion super-poids plume, poids léger et welter junior) et le français Marcel Cerdan (champion du monde des poids moyens en 1948). 

la boxe amateur
De son côté, la boxe amateur fit son entrée aux jeux Olympiques de 1904. Les championnats d'Europe amateur se tinrent pour la première fois à Paris en 1924 et les premiers championnats du monde eurent lieu à la Havane en 1974.
En boxe amateur, les matches ne durent pas plus de trois rounds, de deux ou trois minutes chacun. Les adversaires portent des protections telles qu'un casque.
 
La Boxe Française (savate)
  
Au fil des siècles, l'acte de combattre a fait partie de toutes les civilisations. Jusqu'à nos jours, les modes de combat n'ont cessé de proliférer, suivant en cela la diversité des cultures : Karaté en Orient, Boxe anglaise dans les pays anglo-saxons.etc...


La France au sein de son identité culturelle a été génératrice d'un art de combattre qui s'est transformé, du 15 ème siècle où l'on se battait aux pieds et au bâton sur les chemins de nos provinces, jusqu'à aujourd'hui où la Boxe Française Savate est devenue sport de compétition. 


Son évolution est due à la recherche d'une plus grande science du combat. Son objet est l'utilisation des armes « pieds » et « poings » en situation de duel dans un espace délimité et dans un temps limité. Plusieurs maîtres apportèrent des réponses influencées par les époques, la mentalité, l'environnement social, la concurrence avec les autres sports de combat. Les recherches portant sur l'amélioration des notions d'apprentissage, combativité, esthétisme ou compétitivité furent synthétisées principalement en 1830 à Paris. Si l'apparition des gants atténue l'impact des armes, elle augmente en revanche la fréquence de leur utilisation, prémices de la forme moderne de notre sport. La Boxe Française Savate était née. 

De 1865 à 1944, Joseph CHARLEMONT et son fils Charles, propagent cette discipline en formant des élèves qui ouvrent à leur tour des écoles dans plusieurs villes de France. En parallèle, les CHARLEMONT élaborent une méthode d'apprentissage où se mêlent les concepts de combats, les confrontations en puissance, la self-défense et la gymnastique sportive ouverte aux femmes et aux enfants. 

Depuis, la Boxe Française Savate poursuit son expansion, se regroupant en fédérations nationales, groupées en fédération internationale, organisant ainsi des championnats d'Europe et du Monde depuis 1986, confrontant les compétiteurs de 26 pays pratiquants. La tenue intégrale symbolise la dynamique de notre sport ainsi que son appétit d'entrer pieds et poings liés dans l'aventure sportive du 21 ème siècle.
Le Muay Thaï
L'origine de la boxe thaïlandaise, le Muay Thaï, est aussi incertaine que celle des Thaïlandais eux-mêmes, les Birmans ayant détruit toutes les archives de ce peuple. Une chose est sûre, le Muay Thaï fut d'abord une technique militaire de combat rapproché qu'utilisaient les rois pour régler leurs conflits. Au 18ème siècle, la Thaïlande connut une période de paix et le "Roi Tigre" Prachao Gua, pour occuper ses soldats, les obligea à s'entraîner au Muay Thaï. C'est ainsi que l'art martial des rois devint un sport très populaire. Le peuple avide d'action afflua dans les camps d'entraînement qui se multiplièrent et les premiers paris furent organisés. Cette évolution progressive vers le sport toucha surtout la pratique (délimitation d'une aire de combat, usage de "bandes" de crin de cheval pour les mains et les avant-bras, coquille, etc...) mais peu les techniques elles-mêmes. Au 18è siècle, toute la société thaïlandaise - riches, pauvres, jeunes, vieux, hommes, femmes - pratiquait le Muay Thaï. Il fit partie de l'éducation des jeunes jusqu'en 1920 mais la fréquence des blessures obligea les autorités à l'interdire. Il réapparut en 1930 en adoptant les principes de la boxe anglaise : ring, gants, catégories de poids, etc...
Rédigé le  5 mai 2011 9:57  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site